La disparition des 12 signes
 
Après le propos sur la Lune et le Soleil il restait à expliquer pourquoi les signes astrologiques n'existent pas. Depuis l'époque romaine les dodécatémories furent utiles et cela quelque soient ses détracteurs dont le premier était Ptolémée l'astronome d'Alexandrie qui s'en plaignait beaucoup dans sa Composition Mathématique.
 
On doit à un astrologue fécond du 15e siècle dénommé Antoine Mizaud de Montluçon l'invention des affinités astrologiques, dans son ouvrage latin non encore traduit en Français "Catalogue des 7 sympathies et antipathies de la concorde et de la discorde dans le monde". Antoine Mizault était l'ami d'Oronte Finet premier mathématicien nommé par le roi François 1er au Collège de France. Dès ses débuts le Collège de France était déjà un repère d'astrologues, Morin ne fut pas le plus célèbre du genre.
 
Dan Martin inventait pour la revue Astres le Zodiaque Universel en tenant un double discours : tous les signes s'entendent entre eux, toutefois l'entente entre signes opposés est la meilleure qui soit. Bref, que penser quand les signes n'existent plus. Vous êtes conviés à cette lecture dans le livre de 266 pages ci dessous, lesquel refutant Dan Martin vous explique que les signes n'existent pas. Sa lecture enrichira votre culture personnelle d'un savoir astrologique précis utile autant que nécessaire. Fini les synastries sinistres et les comparaisons de thèmes afin de savoir si votre partenaire est la ou le bon. Sinon la ou le meilleur qui soit.
 
 
1 exemplaire
 
 
ISBN 977-2-901149-33-1 266 pages format A5 hqpdf 148x210 mm illustrations couleurs 25 euros Dan Martin-claude thebaut
 
De novembre 1995, à février 2004, Dan Martin principal astrologue de la revue Astres, mettait au point sa théorie du zodiaque universel.En se donnant pour tache de rendre compte des sentiments, et de la sexualité des 12 signes. Dan Martin savait sa mission impossible à réaliser. Sauf à accumuler des séries de préjugés, sans possibilité d'en tirer une synthèse par signe ayant une valeur générale.
 
Avant Dan Martin,Rabelais, dans sa Pantagruélne Prognostication rendait compte de la sexualité du zodiaque par catégories socio-professionnelles. Le CSP une innovation inégalée. pour son époque. Dan Martin fit l'impasse sur la configuration astrologique du goût permettant de comprendre comment on aime.
 
La critique du zodiaque universel de Dan Martin met en évidence une astrologie dépassée et fausse. Notamment les positions planétaires erronées, associées aux interprétations inexactes à contre sens, aberrantes, et trompeuses. Ce livre est le second écrit en collaboration à quelques années de distance. Le premier, commandé par Les Editions d'Organisation, fut livré à l'éditeur mais jamais publié. Il s'institulait "l'astrologie dans la vie professionnelle". Un contenu à revoir bien entendu.
 
Abonnez-vous pour recevoir en direct dans votre boite émail les prochains astroguides
 
APPECA 22/01/2020