Appeca est consulté pour ses avis syndicaux
       des définitions syndicales                                             
                                                              
                                                          
 
  LECTURE RECOMMANDEE
 
 
APPECA s'est investi depuis septembre 2020 dans la cause du Bélarus. Ce soutien s'est traduit par l'offre d'adhérer au cours du byn, avec renouvellement au même prix,  soit le tiers du prix actuel pour les personnes physiques, inutile d'être français, puisque cette offre s'adresse aussi aux pays tiers  comme le Belarus. Il vous suffit juste de nous adresser un email à appecca@gmail.com cette offre prenait fin avec la libération de katarina B le 15 janvier. Nous sommes revenus à notre ancien tarif de 180 euros (3x60).
 
 
 
COVID 19 expression du racisme
Le confinement constitue une manifestation du racisme. D'abord entre Français. Refus de considérer le voisin présumé infecté. Mais aussi la fermeture des frontières exprime le refus de passage d'un voisin européen. La solution est très ancienne, contrairement aux dires des politiques et des médias. Certes les dernières fois remontent à plus de 300 ans, lors des épidémies de Peste Noire. A ces époques, La pandémie se propageait comme une trainée de poudre, et les représentants du pouvoir royal ignoraient les puces, porteuses de contamination de la peste. Comment le sait-on? En lisant les mémoires des astrologues par exemple. Ainsi Morin de Villefranche en 1624, après la rédaction de son Mémoire contre le Philosophe Soldat s'en retournait à l'abbaye de St Ebrulphe en Normandie, où il servait comme médecin d'une communauté religieuse d'hommes. Sur son chemin il traversait un "bled" infecté par la peste noire. Il tomba malade, et restait 3 semaines à garder le lit. Tout en soignant les religieux du couvent. Confinement? ou non confinement? La solution est mauvaise de toute façon. La présidente Suisse SIMONETTA SOMMARUGA expliquait dans une lettre ouverte aux helvêtes, ce 21 mars, que le confinement sert aux politiques à gagner du temps: "C‘est notre seul moyen d‘éviter la contamination et de ralentir la propagation du coronavirus". La fonction ralentisseur. Car les politiciens sont incompétents pour proposer des solutions viables. Restez chez vous. Vous ne serez pas payé en mars, ni en avril, mais licencié en mai. Bref l'Etat ne vous avancera pas votre salaire. L'EDF vous matraquera avec ses factures salées, sans vous accorder de réduction. Le confiné est condamné. Il y a 3 siècles il crevait sur place, piqué par les puces. Et ses biens étaient récupérés par les vivants. En 2020  le confiné s'il sort de chez lui est amendé par la police. S'il est infecté sans guérir, il crèvera et ses biens iront soit à ses héritiers, soit à l'Etat dans le cadre des biens en errance.
 
Des ingénieux trouvèrent une solution intéressante, afin d'exploiter la situation en imaginant une prestation nouvelle : diagnostiqueur de coronavirus? Comment? en se servant d'un éthylotest, pour se présenter chez les confinés. Ils exhibent une carte fabriquée sur internet afin de vous tester sur place. Bien entendu dans ce pays, boire constitue un sport national. Les comptes rendu quotidiens de la police rendent compte des bagarres d'ivrogne, des violences, ainsi que des conduites en état d'ivresse, l'alcool sur le siège passager.  Ce nest pas la Pologne, mais un de ses voisins. Le confiné est stressé par le résultat de l'éthylotest, le faux diagnostiqueur encaisse le prix de sa prestation afin de revenir nettoyer ensuite l'appartement. Dans ce pays on les appelle des "svarintojai" comme autrefois dans les campagnes française sévissaient les "chauffeurs" qui mettaient les pieds des "paisants" dans la cheminée pour leur faire avouer où leurs économies étaient cachées. Rien de nouveau, sauf la régression des politiciens de plus en plus médiocres. A ce jour personne n'alertait le syndicat sur les prévisions astrales et les tirages de tarot destinés aux confinés en matière d'infection prochaines. Cela viendra bien en son temps, il suffira de prédire quelques alignements de perlinpimpin et le tour sera joué. 21/O3/2O20
 
covid 19 et la propagation par email
Un divinateur osait prévoir que le virus covid 19 se propageait aussi par l'ouverture des émails. Nous tairons son nom pour éviter la mauvaise publicité. Le virus ne se transmet pas émail. Inutile de passer vos boites emails à l'antivirus pour les désinfecter avant de les ouvrir. Ni de noyer votre clavier à la prune. Les crédules se laissent facilement impressionner, et les rumeurs circulent vite, trop vite hélas. Nous comparerons la panique actuellement entretenue par les médias à celle de la grippe espagnole au XXème siècle. A cette époque, pas de télé ni de telecoms sophistiquées pour ameuter les foules avec du bourrage de crânes. C'est toute la différence. On comparera aussi aux infections locales de la peste, aux siècles antérieurs. Dont l'origine remonte à la distribution gratuite de blé dès l'époque romaine. C'est pas jeune. Les greniers étaient infestés de rats et les chats pourchassés et abattus. Les épidémies de peste s'expliquaient aussi avec les changements climatiques sous l'empire romain, mais plus surement avec les greniers à blé gratuit du panem et circensens (du pain et des jeux). Bref les modes de vie. En attendant le gouvernement ne propose rien aux professionnels de la divination afin d'atténuer les pertes de salaire et de chiffre d'affaire suscitées par la peur de la contagion. Pas même une savonette gratuite afin de se laver les mains. Ponce pilate au moins se lavait les mains en laissant exécuter le prêcheur. O tempora O mores. 02/03/20
 
 
AVIS CONTENTIEUX
en application de l'article 17 du Livre III du code du Travail : le syndicat APPECA donne ses avis dans les affaires contentieuses, sur tel ou tel cas, avis tenus à la disposition des parties qui peuvent en prendre communication et copie et en faire usage (défense des intérêts généraux et particuliers des adhérents).
 
Quand vous avez un procès, sollicitez l'avis d'APPECA sur votre affaire, pour votre défense, notamment si vous êtes adhérent.
 
L'opinion du syndicat intéresse aussi les consommateurs, notamment pour les conciliations. Avis sur les questions économiques, sociales,consommation, professionnelles, contractuelles, conditions de travail des prestataires.
 
COUT DE LA MEDIATION
L'augmentation survenue le 19 juillet 2019 de notre coût de médiation suscitait des réactions. Le consommateur doit savoir que dès lors qu'Appeca accepte une médiation elle dispose de 3 semaines pour en obtenir le réglement par le professionnel. Pour ce motif la demande de médiation constitue une sanction financière pour le prestataire. Pour obtenir cet argent nous avons mis en place la formule assurance médiation. Selon laquelle, la cotisation annuelle Appeca couvre tout professionnel pour deux autres demandes de médiation le concernant, au cours d'une année. La seconde formule, moins agréable, est que l'acceptation d'une médiation nous rend créancier de la somme de 500 euros auprès du professionnel. Quitte à procéder contre lui pour en obtenir le paiement. C'est assez désagréable.
Nous avons opté pour cette formule économique pour les sociétés et les particuliers. Car procéder a pour conséquence la prise en charge par le professionnel des frais de justice.
 
 
cotisation prestation complète 180 euros
 
 
cotisation individuelle 90 euros pour un RAPO
 
MÉDIATION CONVENTIONNELLE ET TRANSFRONTALIERE
La faculté de donner son avis, donne à APPECA l'aptitude à intervenir en qualité de Médiateur Conventionnel ad hoc conformément à l'article 611-1 6° du code de la consommation, comme au 2° du même article pour la médiation transfrontalière, pour tout litige contractuel entre un consommateur et un professionnel, portant sur l'exècution du contrat de prestation de service, lorsqu'au moment de la conclusion du contrat le consommateur réside dans un état de la communauté, et le prestataire professionnel dans un autre état de la communauté européenne. Comme par exemple l'achat d'une extension x pour un nom de domaine auprès d'un bureau d'enregistrement de l'Union.
 
GRATUITE POUR LE CONSOMMATEUR adhérent syndiqué
FACTURATION POUR LE PRESTATAIRE PROFESSIONNEL
En application de l'article 612-1 du code français de la consommation, et de la directive européenne, la médiation est GRATUITE pour le consommateur.
 
Pour le professionnel la médiation est payante. A cet effet, APPECA s'est adjoint les services d'un facturier.Lequel sera indiqué au professionnel au début de la médiation afin qu"il s'acquitte des frais des 90 jours de la médiation.
 
En application de l'article R.616-1 du code français de la consommation les professionnels de l'astrologie, et de la voyance, ont l'obligation d'indiquer l'adresse internet de leur médiateur pour les activités des pronostics d'astrologie et ou de voyance.Puisque les caf OMETTENT d'indiquer leurs médiateurs inutile de signaler qu'appeca est un médiateur civil sous forme de syndicat.






 
FORMULAIRE D'ADHESION
à copier coller, renseigner et adresser par email à appecca@gmail.com
 
pour une personne physique donne droit au Rapo
Je soussigné.....
demeurant à .........
Après avoir pris connaissance des informations du syndicat Appeca, à son adresse internet http://www.appeca.info, notamment ses idées, son action, et la non divulation de mes données personnelles, demande mon adhésion à compter du ....
Je m'engage à me conformer aux objectifs syndicaux au cours de cette période d'une année, et je règle la somme de 90 euros, qui me sera réclamée par virement email, pour l'année courante.
A...... le.....
signature
 
cotisation individuelle
 
 
 
 
pour la prestation complète
Je soussigné.....
demeurant à .........
 
Après avoir pris connaissance des informations du syndicat Appeca, à son adresse internet http://www.appeca.info, notamment sa presation complète demande mon adhésion à compter du ....
Je m'engage à me conformer aux objectifs syndicaux au cours de cette période d'une année, et je règle la somme de 18O euros, qui me sera réclamée par envoi en boite aux lettres email, pour l'année courante.
A...... le.........
 
signature
 
prestation complète/an